Tournai vous vers l’Escaut

Elargissez votre vision du fleuve

Vous allez revivre en bord d’Escaut

Le suivi archéologique est prévu

Catégories

[ARCHEOLOGUES] En mars 2017, soit avant le démarrage effectif de la première phase du chantier Scaldistournai, la DGO2 (Voies navigables) et la DGO4 (Patrimoine) ont signé une convention encadrant le suivi archéologique des travaux. Ce protocole d’accord s’inscrit dans le cadre du Cwatupe, de la Convention européenne pour la protection du Patrimoine archéologique du 16/1/1992 (Convention de Malte), et des clauses du permis. Le Maître d’ouvrage y stipule qu’il permet le libre accès aux archéologues de la DGO4, et ce dès le début des excavations. De plus, les terrassements sont phasés par tronçons, afin de permettre aux archéologues et aux équipes de chantier de travailler dans en bonne intelligence et dans des conditions de sécurité optimales. La présence des archéologues est d’ailleurs mentionnée dans le plan de sécurité et les consignes données par le coordinateur sécurité aux différentes entreprises. Si des découvertes devaient être effectuées, la convention prévoit que les travaux pourraient être statés jusqu’à 30 jours hors intempéries, selon le volume et l’importance des trouvailles. Par ailleurs, un avenant à la convention reste possible en cas d’événements imprévus (découverte d’intérêt majeur, par exemple), nécessitant de nouvelles mesures voire la modification des modalités fixées par le protocole d’accord. La Direction des Voies navigables met donc tout en œuvre pour permettre la tenue de fouilles archéologiques sur ce chantier.

Retour à la liste
#myfutureistournai